Envie d’un nouvel exercice qui va ravir vos séances épaules en travaillant à la fois la masse, la force et la puissance de vos épaules ? Dans ce cas vous êtes au bon endroit !

Généralement quand on pense entrainement des épaules on pense directement au Développé Militaire (shoulder press ou strict push press en anglais) ou au Développé Haltère mais on pense beaucoup moins à cette variante du développé militaire, très utilisée en Haltérophilie et en Crossfit qui permet de développer la puissance des épaules.

Ce que j’entends par puissance c’est bien sûr Force x Vitesse, ce mouvement pourra bien plus vous aider dans votre pratique d’un autre sport qu’un développé militaire ou haltère.

Qu’est-ce que le Push Press ?

Le push press est tout simplement un développé militaire mais avec une petite flexion de jambe lors de l’envoi de la charge au-dessus de votre tête, cette flexion de jambe va permettre une extension de hanche qui vous donnera bien plus de force que sur un simple développé militaire.

Voici à quoi ressemble le push press :

Pas plus compliqué qu’un développé militaire cela va vous permettre de charger bien plus que sur un développé militaire et aussi de pouvoir faire plus de répétition si vous le souhaitez puisque c’est les jambes et l’extension de hanche qui vont propulser votre barre au-dessus de votre tête dans un premier temps puis ensuite vos épaules prendront le relais.

Le Push Press va aussi vous permettre de travailler votre fixation d’épaule à des poids auxquels vous ne pouviez pas prétendre avec le développé militaire.

Puis-je effectuer mon push press ou mon développé militaire derrière la tête ?

Si vos épaules sont en bonne santé et que votre mobilité d’épaule vous le permet vous pouvez effectuer votre développé militaire et votre push press derrière la tête.

Cela vous permettra notamment d’éviter de creuser le dos comme beaucoup de personne ont tendance à faire sur leur développé militaire, réduisant alors les douleurs aux dos.

Bonus :

Un petit bonus avec un haltérophile russe (Klokov) effectuant un push press à 225kg.